Comment gérer le réchauffement global?

Cette année, on parle beaucoup du réchauffement global. De différentes sources arrivent des prévisions catastrophiques, plusieurs personnes manifestent pour sensibiliser les politiciens, tous les partis politiques, même les plus climato-sceptiques, promettent qu’ils feront quelque chose.

Mais quoi faire exactement? Allons voir les possibles scénarios.

global warming
(source image)
  • Si on ne fait rien, et on continue à polluer comme maintenant, la température du globe est destinée à augmenter de 4 dégrés d’ici 2100. Ce scénario est représenté par la courbe en rouge.
  • Si on arrive à opérer une réduction modéré des émissions aux États-Unis et dans l’Union Européenne (les seuls pays qui se soucient du réchauffement global), l’augmentation de la consommation compensera rapidement l’augmentation de l’éfficience energétique. Dans ce cas, la température du globe est destinée à augmenter de 4 dégrés d’ici 2100. Ce scénario est représenté par la courbe en rouge.
  • Si on arrive à se débarasser complétement des énergies fossiles aux États-Unis et dans l’Union Européenne, les autres pays (Chine, Inde, Russie, Brésil et pays du Golfe) pourront profiter de davantage de combustibles fossiles, ainsi que d’un prix de l’énergie nettement plus bas que l’actuel. La consommation d’énergie dans ce pays pourra augmenter, jusqu’à un niveau comparable avec celui des années 1960 en Europe. Dans ce cas, la température du globe est destinée à augmenter de 4 dégrés d’ici 2100. Ce scénario est représenté par la courbe en rouge. (les courbes en jaune et bleu ont une fonction uniquement décorative).

Quoi faire, donc?

Une première chose à faire est de comprendre qu’on ne peut pas éviter le réchauffement global. Un effort collectif est possible pour des petits groupes de 30-40 personnes: mais mettre d’accord 7 milliards de personnes est tout simplement impossible.

Ensuite, on peut connaître et copier les modes de vie des pays chauds. Si le problème est le réchauffement, il y a plein de manière de fuir la chaleur.

Il y a les Riad: des maisons organisées autour d’un patio central, où on recolte l’eau de pluie.

1280px-riad_maroc_031
(source image)

Il y a les Médinas, des quartiers où les rues sont étroites et les maisons sont collées les unes aux autres.

1280px-figigo_moterys
(source image)

Les Bazars, des marchés organisés autour de rues couvertes.

768px-bazar_tehran_cloth
(source image)

Bref, il y a tout un urbanisme construit autour de la chaleur, et avec le but de contrer les vagues de chaleur en utilisant très peu d’énergie.


Et puis il y a les mauvais exemples. Des villes comme Phoenix, Arizona, où on fait exactement l’opposé de ce qu’il faudrait faire:

  • des gratte-ciels entièrement vitrés
  • des avenues le plus large possible
  • des maisons à l’anglaise, bien separées les unes des autres

Et on essaie de faire fonctionner ce paysage avec beaucoup d’air conditionné, d’arrosage artificiel et de trajets en voiture.

1024px-phoenix_downtown_from_roof
(source image)
1280px-phoenix2c_az2c_view_sw_mcdowell_road_and_third_avenue2c_2012_-_panoramio
(source image)
1280px-phoenix-rudolf_zepeda_house-1940
(source image)

Si vous voulez isoler votre maison, et la rendre plus résistante au réchauffement global, contactez-nous au 079 525 71 35! On profitera aussi pour la rendre encore plus belle!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s